Yalitza Aparicio, le visage authentique du Mexique

aparacio.jpg

Vogue Mexique

C’est sûrement la couverture la plus authentique que j’ai eu à voir. Elle m’a donné des frissons dans le dos, des frissons de joie, bien entendu. Yalitza Aparicio n’a pas le visage que le Mexique a tendance à vendre dans de nombreux contextes tels que les telenovelas ou encore les concours de beauté. Yalitza a le visage de tous ces invisibles, de ceux qui bravent les narcos, la pauvreté et sont les premières victimes de l’invisibilité. Il me paraissait presque audacieux de la regarder trôner sur la couverture d’un Vogue, pas l’américain, mais bien le mexicain. Cette publication qui peine à mettre des gens qui ressemblent à la majorité des mexicains. C’est marrant parce que je peine souvent à me réjouir. J’ai la joie coupable ou peut-être même amère, parce que le temps prend son temps, parfois. Je suis fière de Yalitza. Sa posture est digne et son regard est profond. L’héroïne de Roma est pressentie pour l’oscar en janvier prochain. L’Amérindienne représente à la fois la réalité et le rêve mexicain.