Levi’s® x karla redéfinit le basique américain à l’heure du populisme

Levi’s® x karla.

On nous vend ce fameux concept fumeux que nous sommes tous, du moins en façade, contributeur de ce qu’est une nation, un pays et/ou un royaume. C’est un challenge de taille dans un pays gangréné par la violence et par les discriminations raciales. Il faut le dire. Oui, quand est-ce qu’un Américain se sent-il américain ? C’est quoi le summum de l’américanisme ? C’est une bonne question. En France, les stéréotypes les plus prégnants sont la marinière et le béret. C’est complètement farfelu, mais c’est une façon assumée de se présenter au monde. Quelle est son incarnation la plus concrète ? Le Mc Donald, le Burger King, Calvin Klein… pour moi, Levi’s est une évidence. Il est un basique, un classique de la mode américaine. Cette griffe représente cette époque dite glorieuse, cette idée de renouveau. Dans le monde entier, cette griffe est l’apologie de cette époque conquérante, de ce capitalisme prônait comme étant le fer de lance de ce pays nouveau, de ce pays où tout était à refaire et l’esprit pionnier est toujours très présent dans sa nouvelle campagne parce qu’il y a ce besoin constant de devoir le redevenir en fonction de l’évolution de la société et je pense que c’est important. Il n’existe pas de marque qui incarne l’esprit américain aussi bien que Levi’s. Ce besoin de redéfinir ce qu’est réellement un Américain à l’ère du populisme de Trump est primordial. Levi’s l’a compris, l’Amérique blanche est un leurre. En partenariat avec la styliste Karla Welch, Levi’s donne carte blanche à celle qui côtoie le tout Hollywood, le Hollywood de la diversité, le Hollywood qui cartonne. Amber Heard, Amber Valletta, Hailey Baldwin, Yara Shahidi, Tracee Ellis Ross, America Ferrera, SZA, Karen O, Lisa Love et SoKo ont participé à la nouvelle campagne Levi’s. Une façon pour Karla de démontrer, à travers cette toile de coton enduite qui n’a rien de spéciale, que les icônes du moment maîtrisent les classiques vieux de 150 ans, mieux que personne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.