Ne déconne pas Aziz, stp !

martin schoeller/august-agence a pour Stylist

Qui ne peut pas aimer Aziz Ansari ? Master of None ? Son humour ? Sa voix énervante et charmante à la fois ? Qui ? J’aime Aziz. Donc, je suis navrée quand je le vois autre part que sur Netflix, aux Emmys ou dans le Time. Je suis navrée quand je lis une actualité qui le concerne autre que son livre Modern Romance, une tuerie, son One-man-show hilarant ou sur la saison 3 de sa série que j’attends de pied ferme. J’ai cette fierté, ce complexe certains diront, de me sentir concernée par le succès de cet enfant d’immigrés indiens tout simplement parce qu’il me ressemble, son histoire résonne en moi. Son capital sympathie est énorme. Alors, j’ai tout simplement horreur de lire des choses qui n’ont aucun rapport avec son talent, son humour et sa créativité, oubliant peut-être que c’est un homme. L’acteur est accusé d’éconduite sexuelle et d’avoir lourdement insisté. Elle, a choisi de rester anonyme. Ce sont de graves allégations pour un rendez-vous galant qui aurait mal tourné. Cette histoire surgit juste après avoir gagné un Golden Globes pour sa série Master of None diffusée sur Netflix. Le récit est un peu plus banal. Elle le drague et ils flirtent pendant des semaines. Ils sortent en ensemble et vont chez lui. Il s’attend à conclure et elle, s’attend peut-être à plus de romantisme, de délicatesse, de temps… Elle dit qu’il l’a touché et lui, pensait qu’elle était venue pour ça. Elle dit avoir détesté cette soirée et lui, avoir kiffé. Deux histoires et deux perceptions différentes. L’a-t-elle cherché ? Oui, un peu. Ne l’a-t-il pas écouté ? Hum, pas certain. Lui a-t-elle fait part de son non-consentement ? Le lendemain. Je suis perdue. Et, c’est très difficile pour moi de prendre position. C’est peut-être injuste parce que pour un Harvey Weinstein, je n’aurais pas hésité, pas une seule seconde. Aziz est passé maître dans l’art de décrypter les rapports humains complexes relatifs à notre époque. Aziz connait les discriminations, les préjugés, les rapports de force, les râteaux… Il connait tout ça et sa série englobe des thèmes tels que le privilège, le complexe d’infériorité, le harcèlement sexuel… Alors, je n’arrive pas à le croire. En tant que femme, devrais-je choisir un camp ? Attention, toutes celles qui crient au loup ne sont pas forcément des victimes.