Mum’s Handmade, thérapie câline

Mum’s Handmade

C’est le temps idéal pour se lover dans un tricot. Avec le froid qui fait, je privilégie tout ce qui est douillet. Christina et Andreas l’ont compris, cosy est le nouveau sexy. Mum’s Handmade a été créé en 2013 par le duo grec originaire de Thessalonique. C’est intéressant de montrer une autre facette de la Grèce. On a longtemps été martelé par sa crise dite monumentale, par les récits de cette jeunesse fuyant le pays pour aller chercher une vie ailleurs en Europe ou encore par les destins tragiques de migrants, eux aussi venus chercher une vie meilleure, dans les médias. En oubliant, qu’ils existent des initiatives heureuses et surtout, locales. Sans réelle publicité, les modeuses de la planète s’arrachent les tricots oversize de la griffe hellénique. Faits mains, avec amour par une horde de mamans grecques, c’est surement la définition du cosy qui semble la plus cohérente. Naturellement, Instagram a été pris d’assaut. Disponible en ligne, il vous faudra patienter, les belles choses prennent du temps. Christina, la co-fondatrice, a répondu à nos questions.

Qui est Mum’s Handmade ? Andreas et moi, Christina. Dans la vie comme dans les affaires, nous formons un couple. Nous avons 34 ans, tous les deux. Comment le concept est né ? Le concept nous est venu en observant nos mères. Andreas a pensé : « Tiens, nos mamans tricotent pour nous, pourquoi ne pas créer un e-shop et vendre ces superbes créations créées par nos mamans ? ». Nous avons pensé qu’il serait intéressant de développer un business autour de cette idée et depuis nous embauchons des mamans de toute la Grèce. Vos produits sont exclusivement créés par une horde de mamans de la Grèce entière, comment organisez-vous tout ça ? Nos produits sont 100 % faits mains. Des mères de toute la Grèce travaillent à domicile et elles nous envoient les tricots finis. Nous n’avons pas vraiment d’usine car, nous n’utilisons pas de machine à proprement dite. Nous sommes installés dans des locaux assez grands pour pouvoir y intégrer un studio photo, des bureaux, une zone d’emballage, un endroit où stocker les tricots et entreposer la laine, un espace destiné à l’apprentissage des modèles, un autre espace réservé à la couture et une salle de contrôle qualité. Je ne sais pas si nous pouvons considérer nos locaux comme une usine, mais pour nous, c’est simplement chez nous.

Pour Mum’s Handmade, « cosy » c’est forcément grand, chaud et mignon. C’est également une sensation, ce qu’on ressent quand on nous fait un câlin, dans un grand tricot douillet et une tasse de thé face à la cheminée.

Considérez-vous Mum’s Handmade comme une entreprise éthique ? Etait-ce le but de départ ? Je ne sais pas trop pour le côté commerce équitable. Ce que je peux te répondre, c’est que nous sommes fières d’attester que tous les tricots vendus par Mum’s Handmade sont fabriqués main en Grèce. En choisissant d’acheter un tricot original de Mum’s Handmade, vous permettez à nos tricoteurs locaux d’avoir un salaire décent afin de les soutenir, eux et leurs familles. La Grèce n’est pas considérée comme une pays froid, comment sont vos hivers ? La Grèce n’est pas connue comme un pays froid. En réalité, nous avons beaucoup de montagnes et nos hivers durent, en moyenne, de 3 à 4 mois donc ils nous arrivent d’avoir froid, qu’il neige et que les gens aillent faire du ski ou du snowboard. Avec Mum’s Handmade, nous ciblons une clientèle internationale. Quelle est votre définition de « cosy » ? Pour Mum’s Handmade, « cosy » c’est forcément grand, chaud et mignon. C’est également une sensation, ce qu’on ressent quand on nous fait un câlin, dans un grand tricot douillet et une tasse de thé face à la cheminée.