Les dents du bonheur

@fentybeauty

Tout est merveilleusement travaillé, Fenty Beauty est en phase de détrôner, en un laps de temps, KKW et Kylie Cosmetics grâce à une approche universelle de la beauté. Il suffit d’aller sur le site, les mannequins ont toutes quelque chose d’étrangement beau. Rihanna s’est volontairement entourée de filles qui ont toutes un défaut aux yeux de l’industrie de la beauté et/ou de la société et qui en font un atout majeur, une singularité dans cet océan de mannequins banales. Je suis littéralement tombée sous le charme de Simone Thompson alias Slick Woods, de son crâne rasé rouquin, de ses lèvres pleines et de ses dents du bonheur. Tout le monde se l’arrache : Calvin Klein, Yeezy et bien sûr, FentyxPuma. Rihanna a réussi à sortir son épingle du jeu. On sent ce désir de proposer autre chose que ce qui se fait déjà et c’est dommage que Sephora France ne comprenne pas réellement la portée de cette ouverture. J’ai, personnellement, fait le choix de ne pas me fournir chez Sephora et ce malgré les frais de port. La femme noire consomme des produits de beauté bien plus que la moyenne nationale, c’est un fait. Rihanna connaît sa clientèle et je crois que les marques plus installées telles que Nars, MAC, L’Oréal Paris, Maybelline… ont un vrai coup de chaud. 40 carnations ? Vous avez bien entendu 40 carnations, de la plus claire à la plus foncée. Pas juste 2 ou 3 teintes qui ressemblent à s’y méprendre à de la gouache. Ici, on parle de 40. C’est une révolution en soit de pouvoir trouver sa juste teinte et surtout que toutes celles qui galéraient auparavant puissent être enfin représentées. J’ai été émue par la réaction d’une jeune femme albinos heureuse de se sentir incluse. C’est ce à quoi le maquillage sert, à offrir des outils afin de rehausser la beauté naturelle.