La fête vient à peine de commencer…

AWK Studio

Voici une sélection des morceaux qui tournent en boucle dans le studio. Je suis hyper excitée à l’idée de vous proposer une liste non-exhaustive des sons qui ont bercé mon année 2017. Les morceaux sélectionnés n’ont sûrement aucun lien en terme de style, mais ils racontent un moment, une situation ou un souvenir. La musique est l’un de mes carburants et souvent, elle me donne la force d’aller de l’avant. Je tenais à vous remercier en musique pour votre soutien, pour vos mots d’encouragements, pour vos conseils, vos critiques constructives et vos commentaires en privée comme en public. Je suis particulièrement heureuse de vous retrouver en 2018 et surtout, de vous proposer des contenus toujours plus excitants, pertinents et cool. Alors, à très vite sur AWK Studio.

1 – NOTES POUR TROP TARD/ Orelsan feat Ibeyi : C’est sûrement l’un des meilleurs textes d’Orelsan. Ironique, ingénu et les choeurs d’Ibeyi rendent le tout, majestueux. 2 – YOUNG, FRESH ‘N’ NEW / Kelis : Kelis est un ovni. Ce morceau est explosif. Une sorte de truc non identifié. Certains la disent finie depuis un bail, d’autres considèrent que son génie n’a pas encore été égalé, mais ici, on considère tout simplement que c’est l’une des artistes les plus sous-estimées de sa génération. 3 – LINES/ Lil Silva : C’est une réelle découverte. C’est aérien, urbain et romantique à la fois. Lines est le morceau qui donne envie de planer au propre comme au figuré. 4 – DOUCEUR / Mbilia Bel : Mbilia Bel est la diva de la pop congolaise. J’aimerais la rencontrer pour lui demander comment elle a fait, comment elle a fait pour perdurer et vieillir aussi bien. J’ai beaucoup d’admiration pour son travail et son impact sur la scène féminine congolaise. Elle reste et restera une réelle source d’inspiration. 5 – INTENTIONAL/ Travis Greene : Je crois qu’il n’existe pas d’autre qualificatif que motivant. Ce morceau est motivant. Il remonte le moral et redonne goût à la vie. Rien que ça. 6 – LES FLEURS / Minnie Riperton : Cette chanson tourne en boucle et d’ailleurs, c’est l’une de nos préférées. Elle incarne cet état d’esprit printanier permanent et cela, malgré le temps qu’il fait. Ouah, tout à coup, ça sent Chance de Chanel7 -TOMBOUCTOU / Inna Modja : Faut le faire, rapper en bambara. Je ne l’aurais jamais imaginé. Inna mérite amplement sa place dans notre playlist de fin d’année. 8 – LOYALTY/ Kendrick Lamar : Loyalty a été l’un des morceaux les plus inattendus de 2017 en partie grâce au clip où Rihanna et Kendrick jouent les amants destructeurs. Délire. 9 – GET UR FREAK ON / Missy Elliott : Parce qu’il faut toujours du Missy Elliott dans une playlist de fin d’année. C’est une règle tacite. 10 – CA BALANCE PAS MAL A PARIS / Michel Berger, France Gall : Michel Berger est l’un des meilleurs compositeurs et paroliers de sa génération. C’est un morceau que j’aime parce qu’il donne vraiment envie de se trémousser version années 70. On critique souvent la chanson française et le fait que ses artistes aiment singer les Américains, au moins, ici, c’est assez réussi. 11 – F.U.B.U. / Solange feat The Dream, BJ The Chicago Kid : Parce que ce son est par essence une merveille dans tous les sens du terme. Une merveille pour sa portée politique, humaniste, artistique et prophétique. Difficile de dire quelles chansons de A Seat at the Table m’a le plus transporté. Soyons honnêtes, elles sont toutes excellentes. 12 – LASSO / Phoenix : J’assume mon côté rock. Ils ont survécu avec brio à la vague des baby rockeurs à mèche des banlieues huppées de la capitale pour devenir des rockeurs adultes et musicalement intéressants. Je pense que Phoenix est intemporel. Le style de Versailles ne vieillit pas et d’ailleurs, il a bien mûri. Des contestataires ? 13 – TRES MININU / Mayra Andrade : Nous nous sommes rencontrées, Mayra et moi, à Lisbonne en mai dernier. Je n’ai jamais eu autant le trac avant une interview. J’étais décontenancée par sa douceur. Je crois que j’ai bafouillé, un peu, voire beaucoup. La honte, quoi ! 14 – SPOILER / Baloji feat Coely : J’ai eu la chance de croiser Baloji dans le métro parisien. Je lui ai dit que j’étais fan de sa musique. Je crois que le mec a eu peur. Spoiler a, en partie, confirmé ce que je pensais de son travail. Le couplet de Coely, c’est la cerise et la crème sur le gâteau. 15 – SHAME ON U / Ophélie Winter : Parce qu’on s’est beaucoup foutu de sa gueule et surtout parce que je l’aimais en secret. Alors ouais, je crois qu’il est temps d’avouer que j’aime Ophélie et particulièrement, son usage intempestif du franglais. Et ça, on ne l’avait pas vu venir. En avance sur son temps, la meuf ! 16 – JUDO / Andy Mineo & Wordplayed : Ce morceau est ironique et savamment produit. C’est actuel sans être racoleur. Andy dénonce les clichés dont les artistes chrétiens sont victimes. En gros, le message peut être fort et le style peut être cool. C’est possible ! 17 – COME CLOSER / Wizkid feat Drake : Je pense sincèrement que Wizkid a fait fort. Come Closer, on l’a saigné ici. C’est une ode à la beauté africaine, à l’Afrique et à sa diaspora. Frais. 18 – QUIMBARA / Celia Cruz, Johnny Pacheco : On trouve toujours la musique de nos parents ringarde. Ecouter Célia Cruz, c’est ma façon de comprendre sans condamner. C’est m’ouvrir à leur époque, à ce qui a bercé le Kinshasa des années 60 et la rumba cubaine est devenue notre base commune.19 – LEMON / N.E.R.D feat Rihanna : C’est indéniable, 2017 a été l’année Rihanna, qu’on le veuille ou pas, que l’on achète ou pas Fenty Beauty ou que l’on déteste ou pas sa voix nasillarde. Point. 20 – MINHA MORADA (Ao Vivo) / Isadora Pompeo : On a constaté un truc à AWK Studio, l’année 2018 sera lusophone ou ne sera pas.

AWK Studio vous souhaite une excellente année 2018.